Roland Vantusso

Roland Vantusso nait et vit en Lorraine, au cœur du bassin de Longwy.

Le travail de Roland Vantusso est suivi par deux galeries  Point Rouge Gallery à Paris (11ème)

Galerie du Jansanet à Troyes.

Depuis 2015, il fait partie de la collection JC Volot de l'Abbaye d'Auberive. Le critique d'art Christian Noorbergen a écrit un long article sur l'artiste dans la revue AZART de mars/avril 2013. La revue Miroir de l'Art lui a consacré deux articles dans ses numéros 52 et 63.

D'abord ajusteur dans la sidérurgie puis auteur, compositeur, interprète, il abandonne la scène et les tournées avec ses musiciens pour la solitude de son atelier de peintre.

Depuis maintenant près de trente ans, en complet autodidacte, il n'en finit pas de construire son univers et son imagerie en diversifiant sans cesse ses recherches et ses explorations.

 

Après plusieurs années de peinture à l'huile, colorée, figurative mais toujours décalée, il entame un long cycle de travail sur la matière érodée – zinc, goudron, cuivre, plomb – qu'il met en scène par collage sur divers supports. Les traces du temps sur les matériaux ouvrent l'imaginaire. Rien n'est figuratif, tout est suggéré, évoqué : creusets, friches rideaux. A Longwy les usines ont fermé depuis longtemps, mais l'univers de Vantusso en est resté imprégné.

 

Fin des années 2000, il a besoin de retrouver le mouvement de la main seule, l'immédiateté du geste sur le tableau sans autre intermédiaire. Il repart à zéro dans ses expérimentations. Il choisit le papier. Un papier blanc, glacé, marouflé sur bois ou sur toile, sur lequel il peut mettre puis enlever la peinture noire. Ni huile, ni acrylique, sa peinture est industrielle ; il ne l'applique pas au pinceau mais à la spatule. Pas de dessin préalable. Son univers se fait jour au gré des passages de la lame sur le papier noirci. Un monde allégorique, chimérique, tout en nuances de noirs et de blancs, parfois teintés de bitume ou de pigments.

Sa création se nourrit des spectres de la terre qui l'a vu naître et grandir et de l'actualité du monde passé et présent.

Interrogé sur sa démarche il déclare :

« Je n'ai rien à dire... Les mots, s'il faut en mettre, vous appartiennent...

  Moi, je peins ».

 

 


Œuvres disponibles Roland Vantusso